Finance

La chute du marché de Cryptomonnaie – Comment a-t-elle affecté les start-ups ?

Un aperçu de la situation

Il y a un an, vers Noël, presque tout le monde parlait de la « Bitcoin Mania », de l’argent sur Internet et des astuces pour investir. Cette année, la discussion au coin du feu portera sur la chute du marché de la cryptomonnaie depuis quelques semaines maintenant.

Le prix du Bitcoin est tombé en dessous de 3 500 $ la semaine dernière après avoir atteint un sommet historique de 20 000 $ il y a environ un an. La fois précédente où le Bitcoin était en dessous du seuil de 4 000 $, c’était en août de l’année dernière, lorsque la trajectoire de la pièce a été fixée pour grimper régulièrement vers le haut. La cryptomonnaie a de la difficulté à s’implanter sur le marché avec un prix de l’ordre de 4 000 $ et de nombreux investisseurs se retirent même.

Ce n’est pas seulement le cas du Bitcoin, mais aussi d’autres cryptomonnaies car l’ensemble du marché semble être confronté à une tendance à la baisse. L’Ethereum se trade à environ 89 $ et le Litecoin à environ 24 $, ce qui cause des problèmes non seulement pour les investisseurs, mais aussi pour les startups, car beaucoup n’avaient pas d’autre choix que de fermer leur porte.

Que se passe-t-il dans l’industrie ?

Le premier à s’être complètement arrêté est ETCDEV, le groupe connu pour avoir créé Ethereum Classic, qui figure parmi les dix premiers cryptomonnaies du marché en termes de capitalisation boursière.

ETCDEV en a fait l’annonce la semaine dernière. Un manque de fonds a été invoqué comme raison du déménagement. Le fondateur de l’entreprise, Igor Artamonov, a dit :

« Il y a certaines choses qui se sont passées en même temps. Je suis sûr que si cela s’était produit il y a un an, ce ne serait pas du tout un problème. Il y a un an, il y avait beaucoup d’argent libre sur le marché. Mais dans un marché baissier, il y a un changement. »

La nouvelle a été un choc pour de nombreux personnes, mais l’ETCDEV n’est pas le seul à avoir dû mordre la poussière. Un autre grand nom qui a été touché en raison de la nouvelle vague a été ConsenSys. L’entreprise aurait réduit ses effectifs d’environ 13 % en raison du changement des conditions du marché.

Un service de divertissement pour adultes appelé SpankChain a commencé l’année avec une capitalisation boursière de 190 millions de dollars cette année, pour terminer avec une somme astronomique de 6 millions de dollars et une réduction de son équipe de personnel.

Selon le Telegraph, Coinfloor, une bourse de cryptomonnaie basée au Royaume-Uni, et Kraken, une bourse de BTC basée aux États-Unis, auraient réduit le nombre de leurs employés.

Une autre entreprise a dû subir le même sort le mois dernier, Steemit Inc, lorsque l’entreprise à l’origine de la monnaie STEEM a licencié 70 % de ses employés.

Les experts blâment la décision de compter autant sur les pièces numériques pour l’échec de nombreux projets.

« Beaucoup d’entreprises souffrent parce qu’elles ont conservé une partie de leurs fonds dans des actifs numériques, qu’il s’agisse de jetons qu’elles ont vendus par des offres initiales de pièces ou du Bitcoin et Ether, qui ont servi de moyen d’échange privilégié dans le monde de la cryptomonnaie. Comme les prix se sont effondrés de plus de 90 % cette année dans certains cas, et que leurs portefeuilles dits numériques se sont amenuisés, de nombreux promoteurs ont constaté qu’ils ne pouvaient pas obtenir de fonds supplémentaires « , a déclaré Bloomberg.

Le mot final

Les startups éprouvent des difficultés à lever des capitaux. Bien que ce soit une mauvaise chose pour l’industrie, de nombreux experts croient que cette tendance permettrait de s’assurer que seuls les bons projets voient le jour.

Avec la vague d’OIC de l’année dernière, il est devenu « normal » que les projets lèvent des fonds uniquement en disant qu’ils ajouteraient une Blockchain à leur projet, sans se concentrer sur la durabilité et les cas d’utilisation réels du produit.

Article similaire:

2019 – L’année des Stablecoins?

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close