Finance

2019 – L’année des Stablecoins?

Les prix de Stablecoins s’appuient sur la valeur de la monnaie fiduciaire avec laquelle leurs développeurs ont décidé de les soutenir. Actuellement, les cryptomonnaies stables soutenues par le dollar américain dominent le marché, telles que Tether (USD), qui nous offre un abri contre les situations de marché baissier et la forte volatilité des cryptomonnaies depuis 2014.

Dans ce sentiment de marché apparemment toujours négatif, de nombreux investisseurs cherchent refuge dans des cryptomonnaies stables car elles offrent la sécurité nécessaire pour préserver la valeur et un moyen rapide de réinvestir lorsque l’occasion se présente.

Compte tenu de cela, nous pouvons pleinement comprendre le raz-de-marée d’options du stablecoin qui nous ont récemment lessivé, et il est maintenant, plus important que jamais, d’en savoir plus sur ces cryptomonnaies.

Par conséquent, nous allons vous guider à travers l’histoire des stablecoins et vous informer sur certains des faits et détails cruciaux sur le passé et le présent, que vous devez savoir si vous voulez réussir à jongler avec l’espace de cryptomonnaie.

Un peu d’histoire

Comme nous l’avons mentionné, au début du marché de la cryptomonnaie, nous n’avions qu’une seule option de stablecoin sous la forme de USDT, qui utilise le protocole Omni qui se trouve sur la Blockchain de Bitcoin (BTC), et qui souffrait de toutes les maladies de l’enfant que ces projets novateurs peuvent rencontrer.

Il est rattaché à la Blockchain la plus importante, mais aussi la plus lente de l’industrie. Deuxièmement, jusqu’à cette date, les investisseurs ne peuvent pas être certains de ce qui soutient tous ces Tethers qui sont tradés sur diverses bourses, car la seule preuve jamais présentée a été la lettre de Deltec Bank and Trust Limited, confirmant seulement que la valeur globale de leur portefeuille était égale aux stablecoins émises par la société.

Pour simplifier, la banque déclare explicitement que Tether a ses stablecoins entièrement couvertes par certains actifs, mais nous ne pouvons pas savoir si elles sont couvertes par le dollar américain réel, ou par d’autres actifs comme les actions, l’or, les obligations, etc. qui peuvent aussi dévaluer et ne plus être en mesure de soutenir l’USDT.

Concurrence accrue

C’était l’occasion pour les aspirants concurrents de lancer leurs propres versions de stablecoins avec le soutien prouvé par le montant exact du dollar US sur le compte en banque.

Actuellement, il y a six principales cryptomonnaies stables soutenues par le dollar américain sur le marché :

  • Tether (USDT)
  • TrueUSD (TUSD)
  • USDc (USDC)
  • Paxos (PAX)
  • Dai Stablecoin (DAI)
  • Gemini USD (GUSD)

Gemini, Paxos et USDC ont tous présenté la preuve du solde bancaire suffisant pour soutenir toutes leurs stablecoins en circulation, avec le rapport des cabinets comptables indépendants. Par exemple, le dernier à l’avoir fait a été USDC, qui a publié la déclaration officielle de Grant Thornton, indiquant clairement qu’au moment de leur examen, il y avait 127 408 827 jetons USDC en circulation, lesquels étaient effectivement soutenus par 127 412 240,89 $ détenus au 31 octobre dernier.

Même si le cabinet comptable a également révélé que la déclaration n’était pas l’audit complet, il s’agit d’un pas vers la transparence totale.

Il y a aussi un cas intéressant de DAI, qui s’appuie sur le prix du dollar américain mais qui est, en fait, soutenu par l’Ether (ETH) des utilisateurs qui le bloquent pour émettre des Dai Stablecoins. Le mécanisme complexe mais logique de la stabilité de Dai est, cependant, un sujet pour un autre article.

Stablecoins et les bourses d’échange

Certaines bourses, comme la plus grande du monde, Binance, ne répertorie que les options de stablecoins offertes, tandis que d’autres ont tendance à développer leurs propres cryptomonnaies stables, comme celle des Gemini, les frères Winklevoss.

Cependant, toutes les bourses qui listent des stablecoins de tierces parties ne le font pas de la même manière.

Récemment, Bitfinex et sa bourse sœur, Ethfinex, ont décidé de lister les six les plus trader sur leurs plateformes et de laisser les utilisateurs choisir lequel ils vont utiliser, même si GUSD est émis par leur rival, Gemini. Mentionnée, Binance adopte une approche plus prudente dans l’attente de voir s’il y a suffisamment de demande pour une cotation avant de prendre des mesures. Pour le moment, Binance n’a donc que USDT et PAX sur son marché stablecoin USDⓈ.

Plus tôt cette année, même la société américaine Coinbase, connue pour être un géant de l’échange de monnaie fudiciaire-cryptomonnaie, a décidé d’inscrire la première stablecoin sur sa plate-forme. L’ajout de l’USDC de Circle a apporté une énorme quantité de liquidités à la stablecoin, dont la capitalisation boursière est passée de 24 milliards de dollars à 188 milliards de dollars en un peu plus d’un mois.

Un marché en pleine croissance et riche en opportunités (pour ceux qui ont les poches profondes)

Étant donné que les Stablecoins peuvent représenter de nombreux types d’actifs, on peut s’attendre à ce que le marché grandissant s’élargisse et qu’un plus grand nombre de bourses inscrivent plusieurs Stablecoins sur leur plateforme.

L’état actuel du marché offre d’excellentes occasions aux investisseurs institutionnels ou à certains particuliers, car d’autres fonds se profilent à l’horizon. Certains de nos lecteurs ont peut-être déjà remarqué que même les stablecoins ont aussi une fluctuation de prix minimale par rapport à la monnaie fiduciaire.

Cette micro-volatilité peut être utilisée à des fins d’arbitrage par ceux qui ont accès à des sommes d’argent plus importantes, car ils peuvent acheter la stablecoin à 0,98 $ seulement pour la vendre lorsqu’elle dépasse légèrement le ratio 1:1, profitant ainsi de la mince différence de prix et recommençant le processus.

L’achat de 10 millions de stablecoins coûterait 9,8 millions de dollars à 0,98 $. Vendre toutes ces stablecoins au ratio de 1:1 par rapport au dollar américain signifierait donc que la personne effectuant la transaction d’arbitrage ferait un profit important de 200.000 dollars.

Centralisé

Ce qui pourrait être inquiétant pour tous ces amateurs de décentralisation, c’est que toutes ces stablecoins sont émises par des entités centralisées qui ont le pouvoir de contrôler leur cryptomonnaie, mais aussi l’obligation de la sauvegarder avec un équivalent suffisant de monnaie fudiciaire dans leur compte bancaire.

Actuellement, les stablecoins représentant la valeur du dollar américain dominent le marché des stablecoins. Cependant, avec le temps, d’autres monnaies locales auront certainement leur part du gâteau, et il sera intéressant de voir ce qui se passera lorsque les monnaies locales de certains grands marchés, tels que la Chine ou l’UE, commenceront à avoir davantage de leurs propres stablecoins.

Quoi qu’il en soit, si le marché baissier se prolonge jusqu’en 2019, les stablecoins resteront plus importantes que jamais. Mais si le marché se redresse, et si le Bitcoin, avec ceux qui ont étouffé les altcoins, retrouve l’élan qu’il avait en 2017, les cryptomonnaies stables redeviendront des actifs numériques de seconde catégorie. Au moins jusqu’à la prochaine correction….

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close