Technologie

Comment la blockchain et l’IA vont impacter l’industrie de l’assurance?

C’est un fait : l’industrie 4.0 va changer la façon dont les compagnies d’assurance collectent, stockent et traitent les données. La blockchain et l’IA (Intelligence Artificielle) auront un impact sur l’ensemble des processus clé de l’assurance allant de de la souscription des assurances au traitement des réclamations.

Aujourd’hui, près d’un tiers des clients du secteur des assurances utilisent des solutions de fournisseurs de services d’assurance, selon Capgemini Consulting. Au cours des dernières années, les technologies ont considérablement modifié le secteur traditionnel des assurances et continueront certainement de le faire dans le futur. En particulier, l’intelligence artificielle et la technologie de la blockchain joueront un rôle de plus en plus important pour les compagnies d’assurance et leurs clients.

LIRE AUSSI: AI et Blockchain: l’avenir du secteur de la santé?

Le traitement des réclamations: le partage de données basé sur la blockchain avec la vérification des données prise en charge par l’IA

Le traitement des demandes d’assurance est un processus lent et fastidieux, sujet aux erreurs et qui repose énormément sur les données ainsi que sur la coopération de nombreuses parties collaborant ensemble. En cas d’accident, par exemple, le patient, son assurance maladie, les prestataires de soins de santé et potentiellement même les autorités répressives doivent échanger des données. Cette communication peut être inefficace et prendre du temps.

Grâce à la technologie de la blockchain, toutes les parties concernées peuvent télécharger, afficher et gérer des documents directement et numériquement. Les prestataires d’assurance peuvent même automatiser le traitement des réclamations à l’aide de contrats intelligents ( appelés les « smart contracts »).

La société Lemonade, basée à New York combine les contrats intelligents de la blockchain et les technologies d’IA pour vérifier immédiatement une réclamation d’assurance afin que le client puisse être payé rapidement. Basé à Paris, Fizzy, un outil d’assurance de retard de vol appartenant à la compagnie d’assurance AXA, utilise aussi la blockchain pour garantir que les membres dont les vols sont retardés de plus de deux heures soient immédiatement indemnisés.

Suivi des actifs: preuve de propriété

La blockchain est déjà utilisée par de nombreuses entreprises pour suivre efficacement les preuves de propriété de certains actifs. Pouvoir prouver la propriété d’un actif est primordial pour de nombreuses polices d’assurance, par exemple les assurances de responsabilité.

La société Beenest, en Californie, par exemple, offre aux propriétaires une assurance pour les dommages matériels. La société s’associe à WeTrust pour développer des systèmes d’assurance basées sur la blockchain. De même, la société zurichoise B3i a développé un prototype sur la blockchain pour gérer des contrats de réassurance de biens.

Prévention de la fraude: reconnaissance d’image basée sur l’IA et partage de données basé sur la blockchain

Les statistiques suggèrent que les fraudes à l’assurance volent près de 80 milliards de dollars par an. L’introduction de la blockchain dans les sociétés d’assurance améliorera la collaboration entre plusieurs fournisseurs d’assurance, ce qui facilitera la détection et la prévention des tentatives de fraude.

Dynamis, basé à Londres, se concentre sur l’assurance-chômage. Les candidats doivent fournir leur profil LinkedIn pour vérifier leur statut d’emploi actuel. Pour ceux qui sont au chômage, la blockchain de la société vérifiera la véracité de la demande par le biais de connexions de profil et émettra des paiements validés.

BlockClaim a développé une solution hybride alliant l’intelligence artificielle et la blockchain. Leur fonctionnalité offre aux assureurs un filtrage de la fraude basé sur l’IA et une automatisation des réclamations. Un module d’IA de reconnaissance d’image détecte automatiquement les dommages aux véhicules en cas de sinistre et valide leur authenticité ou leur caractère frauduleux.

L’industrie 4.0 transformera le secteur de l’assurance

La blockchain fournit un outil permettant un enregistrement et un partage de données sécurisés, transparents et économiques. L’intelligence artificielle peut venir en complément à l’industrie de l’Insurtech en personnalisant les polices d’assurance, en automatisant le processus de souscription. De même, les chatbots peuvent réaliser une approche marketing plus centrée sur le client.

Les données sont la pièce maîtresse du secteur des assurances. De nombreuses sociétés d’assurance ont commencé à investir massivement dans la blockchain et l’IA et obtiennent déjà des résultats parlant.

Dès que les premiers projets pilotes ont été mis en œuvre avec succès, les compagnies d’assurance commenceront à utiliser les technologies de blockchain et d’IA à grande échelle.

 

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close