Technologie

Profile d’une start-up : 2gether “La première plate-forme de financement collaboratif”

«Nous voulons donner aux utilisateurs la pleine possession de leur économie, en incorporant leurs biens digitaux et leurs données dans la gestion de leurs finances» Salvador Casquero, fondateur de 2gether.

2gether-logo-slogan-BlockchainLand

2gether est une plate-forme bancaire collaborative en pleine croissance qui a pour but «d’améliorer drastiquement l’économie personnelle de ses utilisateurs». Elle propose une architecture nouvelle qui vient remettre en question le fonctionnement des banques traditionnelles.

L’action de 2gether vis-à-vis du monde de la finance et des banques peut être comparée à celle d’internet face au journalisme papier où internet à su proposer un outil de communication plus performant aux utilisateurs.

Leur page de profil Medium est claire à ce sujet :

«Nous avons réalisé qu’il serait plus difficile de renouveler le système bancaire traditionnel que de partir d’une page blanche et tout recommencer à zéro. Nous ne voulions ni utiliser les systèmes et infrastructures déjà en place, ni s’appuyer sur les entreprises, institutions et politiques actuelles.»

The Blockchain Land a donc décidé de discuter directement avec 2gether afin de mieux comprendre quel était le but de l’entreprise, comment elle comptait redéfinir le système bancaire actuel et quel serait l’impact des nouvelles technologies dans l’exécution de ce projet.

La genèse de 2gether

Fondée en 2016, 2gether s’est donné la mission de «créer un futur où les individus puissent participer et partager les bénéfices des entreprises avec lesquelles ils interagissent». Les utilisateurs «sont récompensés pour leurs contributions et ont leur mot à dire dans les décisions qui les concernent», explique Casquero.

Le monde financier actuel manque cruellement de modèles collaboratifs. Cette nouvelle plate-forme vient valoriser cette plus-value pour donner aux utilisateurs le plein contrôle de leur économie.

2gether constitue la plate-forme intermédiaire qui fait le pont entre deux types d’économies : celles basées sur les monnaies fiduciaires et celles issues du monde des cryptomonnaies. En utilisant 2gether, les utilisateurs influencent positivement le monde qui les entoure ; chaque interaction participe au système et est récompensée par la suite via le token natif de la plate-forme, le 2GT.

La naissance d’une plate-forme collaborative

«À 2gether, nous croyons réellement que chaque utilisateur peut agir comme un fondateur de 2gether», dit Casquero. «Alors que nous avancerons vers un modèle décentralisé, la communauté d’utilisateur décidera elle-même quelle sera la prochaine étape pour 2gether; une véritable plate-forme financière collaborative.»

Au sein de ce modèle collaboratif, les utilisateurs ont la possibilité de choisir si leurs transactions s’effectuent en monnaie fiduciaire ou en cryptomonnaie. Ils participent au financement, «prennent les décisions, et capturent la valeur que la communauté et eux-même créent».

Ce modèle continuera d’évoluer avec l’implémentation d’un marché où les utilisateurs auront la pleine propriété des données qu’ils génèrent et pourront choisir de les partager à des tierces parties. Au sein de ce marché, ils auront accès à une série de produits financiers adaptés à leur profil.

«Nous construisons une toute nouvelle plate-forme financière qui aide nos clients à tirer le maximum de leur économie, qu’elle soit issue de l’ancien monde des monnaies fiduciaires ou du nouveau monde des titres cryptos»

Du point de vue de ses fondateurs, la plate-forme doit être l’outil des contributions de ses utilisateurs.

La rémunération des contributions, gage de pérennité du modèle économique

Nous avons interrogé Casquero : «Quel est le rôle des cryptos dans votre modèle économique ?» Sa réponse fut simple : «Elles ont un rôle important ! Mais elle n’en sont pas la clef pour autant».

A la place des commissions ou intérêts, les fondateurs de 2gether ont créé un modèle économique autour de leurs token 2GT. Pour parvenir à transformer un modèle économique dépassé, ils ont dû donner un rôle important au 2GT afin de rendre la plate-forme viable sur le long terme.

Ce qui les différencie est donc le modèle économique de 2gether, comme nous l’explique Casquero :

Au lieu de restituer les bénéfices à nos actionnaires, nous les convertirons en achetant des jetons 2GT qui seront par la suite distribués aux fondateurs de 2gether (utilisateurs). Sur la base de l’équation monétaire de l’offre et de la demande, plus les profits sont élevés plus les achats sont élevés, de sorte que le prix des 2GT augmentera en capturant la valeur.

Le modèle mis en place va donc bien au-delà d’une simple bonne expérience utilisateur ou de la possibilité d’utiliser le token. Il est articulé de sorte que l’utilisateur, le fournisseur, les employés et les détenteurs d’action puissent faire tourner leur économie dans ce «nouveau pays digitalisé». Ici, la viabilité est à appréhender d’une toute autre façon car elle est issue de la collaboration des fondateurs.

S’appuyer sur de nouvelles technologies, une obligation

2gether réuni trois technologies majeures : l’intelligence artificielle, la blockchain et la big data. En s’appuyant sur celles-ci, 2gether a été créé comme une plate-forme financière que les utilisateurs construiraient eux-même au regard de leurs besoins. Allier ces trois technologies est souvent réservé aux géants du numérique, nous nous sommes donc interrogés sur la manière dont l’ensemble des étapes allaient se dérouler.

Casquero défend avec ferveur que la combinaison de nouvelles technologies «est une obligation pour toute compagnie». La raison est simple : elles ont un pouvoir de transformation qui ne se réduit pas aux produits ou aux services de création et de distribution, mais qui touche le modèle économique dans son entier.

D’après Casquero leur entreprise rentre dans la catégorie des fintechs et souhaite particulièrement mettre en avant son côté technique. En effet, leur entreprise compte une équipe technique bien fournie, spécialisée dans la big data et l’intelligence artificielle.

Il en résulte une équipe aux profils diversifiés et complémentaires. Elle se compose d’un chef de projet, deux intégrateurs UX/UI, quatre développeurs front-end, quatre développeurs back-end/big data/blockchain, deux administrateurs système, trois marketeurs, deux employés en relation client et d’une personne dans les ressources humaines.

2gether, bientôt le premier token réglementé de Malte ?

2gether a effectué la pré-vente de son token via son application. Seuls les utilisateurs de 2gether ont la possibilité d’acheter le token. Jusqu’ici, pas moins de 100 millions de 2GT ont été vendus, soit l’équivalent de 5 millions d’euros.

Casquero nous explique que leur but est de faire du token 2GT un “titre financier virtuel”, en accord avec la nouvelle législation de l’autorité des marchés financiers de Malte (AMFM), qui redéfinie complètement ce nouvel environnement.

En faisant preuve de transparence, 2gether veut insuffler la confiance au sein de sa communauté.

«L’objectif est que le token 2GT soit certifié comme titre financier virtuel afin qu’il soit disponible pour chaque individu comme l’un des premiers token réglementé de l’Union européenne. Nous croyons qu’en faisant cette démarche, nous fournirons aux utilisateurs et investisseurs un token qui répondra à des attentes juridiques rigoureuses.»

Principales fonctionnalités

Actuellement, 2gether est disponible dans 19 pays de la zone Euro. Nous pouvons citer quelques une de ses fonctionnalités déjà disponibles :

  • Accès gratuit à l’application sur iOS ou Android
  • Prix préférentiels pour l’achat et la vente de cryptomonnaies
  • Possibilité d’échanger sans frais en investissant 10€ dans le 2GT. Donne le droit de bénéficier d’une carte visa, du statut de «2gether Founder» et d’un accès à l’ensemble des options de l’application.
  • Possibilité de payer n’importe où avec la carte Visa 2gether et sans aucun frais

Le futur du projet, 2gether nous dévoile sa feuille de route

La prochaine étape est le déploiement de 2gether dans l’ensemble de l’Union européenne et du Royaume-Uni; son déploiement sur le marché global se fera en vagues successives.

En 2019, l’objectif est de voir le token 2GT être réglementé par l’AMF de Malte ainsi que d’effectuer une ICO pour lever les fonds nécessaires au futur développement du projet. L’ICO permettra de lister le token 2GT sur les plate-formes d’échanges.

2gether est-il le futur dans son domaine ?

A cette question, Casquero répond avec confiance que le nouveau système financier mis en place par sa compagnie est un renouveau qui trouve tout son sens dans les économies émergentes où l’économie circulaire est favorisée.

«Le système financier actuel favorise une économie d’épuisement. Ce que l’on appelle les économies linéaires (acheter, utiliser et jeter) est injuste et inadapté, tant sur le plan social qu’écologique. Chez 2gether, nous pensons que les économies futures seront circulaires, basées sur des relations inclusives et locales, et nous préparons la plate-forme financière pour les servir.»

 

Article traduit par Alexis Abric

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close