Finance

Alipay s’associe à une banque pakistanaise pour des envois de fonds basé sur la blockchain

Le Pakistan fait partie des pays où les cryptos sont considérés illégaux et le système n’est pas non plus entièrement réglementé. Cependant, cela n’a pas empêché le pays d’accueillir la blockchain.

La Telenor Microfinance Bank, une banque locale opérant dans le pays, a récemment lancé une solution de paiement transfrontalier utilisant la blockchain. Faisant partie de la multinationale norvégienne des télécoms Telenor Group, la banque est devenue la première banque à Pakistan à proposer un service d’envoi de fonds basé sur la blockchain.

Plus sur l’entreprise

La Telenor Microfinance Bank est l’une des banques les plus populaires au Pakistan en matière de technologie. Elle est également derrière Easypaisa, un service bancaire mobile local qui compte des millions de clients dans le pays.

L’entreprise est le fruit d’une collaboration entre Easypaisa et Valyou, filiale fintech en Malaisie du groupe Telenor. Ce qu’elle offre permettra le transfert d’argent entre deux nations en temps réel.

Sécurité, transparence et rapidité sont les trois principales raisons pour lesquelles la banque a décidé d’utiliser la technologie de blockchain. Cela permettra aux transferts entre la Malaisie et le Pakistan d’être plus rapides et plus sûrs.

Selon certaines informations, Alipay a décidé de supprimer les frais de transaction pour la première année afin de rendre l’offre plus abordable pour les utilisateurs.

Le marché pakistanais

Avec autant de locaux travaillant à l’étranger, le Pakistan est un marché important en matière d’envois de fonds.

Roar Bjærum, vice-président senior de Telenor Financial Services, a déclaré:

« Actuellement, le Pakistan reçoit environ 1 milliard de dollars de fonds envoyés de la Malaisie, et cette collaboration Easypaisa-Valyou va changer la situation pour le mieux. »

Tariq Bajwa, gouverneur de la Banque d’État du Pakistan, a également évoqué ce potentiel. Il a dit:

«Les envois de fonds à domicile ont représenté plus de 6% du PIB, soit plus de 50% de notre déficit commercial, 85% de nos exportations et plus du tiers de nos importations au cours de l’exercice 2017-2018.»

Si cette entreprise connait un succès, on espère qu’il y aura des offres similaires à l’avenir.

Article similaire:

Comment cette jeune de 26 ans aide les gens qui sont sans-banques avec la blockchain

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close