Business

La blockchain transforme l’industrie de l’assurance

La Blockchain est prête à transformer les industries les unes après les autres, et il semble que le secteur des assurances soit le suivant dans la liste.

En tant que fondateur d’InsureBlocks, une start-up basée sur la blockchain du secteur de l’éducation, Walid Al Saqqaf estime que la technologie de la blockchain va bientôt évoluer pour devenir le fondement de la gestion des activités d’assurance.

Ce qui fait de blockchain un ajustement parfait pour le secteur des assurances est sa nature décentralisée qui permet aux utilisateurs de partager leurs données en toute sécurité et en toute confidentialité. C’est peut-être la raison pour laquelle une gamme de produits et de startups font leur apparition.

Dans cet article, nous examinerons de près les différents innovateurs qui rationalisent l’industrie.

La première…

Susan Joseph, représentante de B3i pour l’Amérique du Nord, explique que B3i envisage d’introduire un écosystème robuste, basé sur la blockchain, qui sera d’abord lancé dans le secteur de la réassurance, puis déployé dans l’assurance commerciale.

Le premier produit couvrira l’excès catastrophique de pertes et devrait sortir en janvier. Par le biais de leur propre infrastructure, ils espèrent créer des produits et des services afin d’automatiser des procédures inefficaces et surchargées de travail.

Le deuxième…

RiskBlock Alliance travaille sur une autre grande innovation. Le groupe comprend 34 assureurs et courtiers appartenant aux secteurs de l’assurance des dommages et des biens et envisage d’introduire des solutions basées sur la blockchain pour résoudre divers problèmes du monde réel.

Pour ce faire, le groupe a créé un cadre basé sur la blockchan, Canopy. Il comprend diverses blockchains interconnectées. Le projet s’est avéré prometteur et a attiré le cabinet de conseil Deloitte, qui a annoncé le 25 septembre dernier d’aider le RiskBlock Alliance de l’Institut à se développer au Canada.

RiskBlock a pour objectif de lutter contre la fraude dans le secteur grâce à la technologie de la blockchain. Il s’agit d’un consortium de blockchain composé de plus de 30 sociétés d’assurance.

Le troisième…

Alors que RiskBlock Alliance et B3i travaillent d’arrache-pied pour rationaliser les processus actuels, d’autres innovateurs comme Etherisc ont développé des outils de contrat intelligents pour créer des polices d’assurance décentralisées sur la blockchain Ethereum.

FlightDelay est une application qui fournit aux utilisateurs une assurance contre le risque d’annulation ou de retard de leur vol. Les polices peuvent être achetées avec une carte de crédit et si leur vol est retardé de 45 minutes ou plus, les personnes assurées reçoivent automatiquement le montant approprié, sans aucune formalité administrative.

Etherisc propose une autre application qui permet aux Portoricains d’assurer leurs maisons contre les risques des ouragans jusqu’à 5 000 dollars. Dans le cas où les habitations sont endommagées par des ouragans, la police prévoit un remboursement automatique pour les assurés.

Pour finir…

La Blockchain est effectivement une des plus incroyable technologie que les humains ont développée. Alors que les participants d’assurance traditionnels s’efforcent de rationaliser les processus existants, il existe d’autre part des entrepreneurs spécialisés dans les technologies de l’assurance qui transforment complètement le secteur en introduisant des produits d’assurance intelligents.

Le potentiel de la technologie de la blockchain et de l’assurance est large et les développements sont assez prometteurs. Nous nous attendons à voir des projets intéressants avoir lieu cette année alors que la technologie se développe et est de plus en plus adoptée par toutes les industries.

Article similaire:

Blockchain sera-t-il la mort d’Uber?

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close