Echanges Internationaux

Bumble Bee Foods et SAP s’associent pour suivre à la trace les bancs de thon

De l’océan jusqu’à nos assiettes, cette technologie pourrait fournir des informations clés aux consommateurs et aux fabricants

Les fonctionnalités de transparence de la technologie blockchain en font une solution idéale pour fournir davantage d’informations sur la chaîne logistique des déplacements de poissons aux consommateurs mais aussi aux fabricants.

Qu’y a t-il réellement dans nos assiettes ? Se pourrait-il que l’on trouve de la viande de dauphin dans du thon en boîte ? C’est probable.

Avant 1990, plus de 7 millions de dauphins étaient tués dans des filets de thon à la senne coulissante. Ensuite, les programmes Dolphin Safe Thon ont commencé, fournissant une étiquette Dolphin Safe sur les canettes de thon, ce qui a considérablement réduit le nombre de dauphins tués chaque année.

Cela montre que le processus de certification et d’étiquetage fonctionne, dans une certaine mesure, il reste cependant place à amélioration.

Pour le moment, les consommateurs doivent s’appuyer sur des organisations derrière les étiquettes, mais n’ont aucun moyen de vérifier la validité de l’étiquette eux-mêmes. C’est là que la blockchain entre en scène.

Scanner un “QR code” et découvrez ce qui se trouve réellement dans votre boîte de thon

Bumble Bee Foods, société de fruits de mer en conserve, utilise la plate-forme de blockchain basée sur le cloud de SAP pour suivre l’ensemble de la chaîne logistique du thon à nageoires jaunes, des villages de pêcheurs indonésiens aux épiceries des États-Unis.

Tony Costa, CIO de Bumble Bee Foods, déclare:

«La technologie blockchain de SAP nous permet de localiser tout le thon entrant dans la chaîne d’approvisionnement et de s’assurer qu’il est récolté légalement tout en respectant nos engagements en matière d’approvisionnement ainsi que les normes les plus strictes en matière d’assurance qualité et de sécurité alimentaire dans le monde.»

Les boîtes de thon affichent un QR code que les consommateurs peuvent scanner pour accéder à une base de données basée blockchain.

Ils peuvent donc vérifier l’origine du thon, y compris la taille du poisson, l’emplacement où il a été pêché, ou encore le nom de la communauté de pêche, certifiant des normes de sécurité, la fraîcheur et les certifications de commerce équitable et de durabilité.

Ce qui fonctionne pour le thon fonctionne également pour d’autres aliments. La provenance de la chaîne d’approvisionnement basée sur la blockchain peut autonomiser les consommateurs du monde entier. Nous pourrions grandement bénéficier d’une plus grande transparence, en particulier dans le cas d’aliments pour bébés,

Outre notre santé, une meilleure connaissance de la chaîne d’approvisionnement peut également aider à relever les défis éthiques. Via la blockchain, nous pouvons valider les étiquettes du commerce équitable et apprendre combien de producteurs de grains de café en Éthiopie sont payés et quelles sont leurs conditions de travail.

Gil Perez de SAP a déclaré à ce sujet :

«La demande des consommateurs pour de telles informations et certifications va obliger de nombreuses entreprises à suivre ce mouvement, cela deviendra une pratique standard. Je suis convaincu que l’utilisation de la blockchain dans l’entreprise sera bénéfique pour le consommateur, ainsi que pour le secteur allant même jusqu’à sauver des vies. »

Les consommateurs et les fabricants de produits alimentaires peuvent bénéficier d’informations toujours plus précises

Les avantages de la technologie blockchain entraînent une disponibilité d’informations supplémentaires sur la chaîne d’approvisionnement pour les consommateurs.

Les entreprises qui agissent de manière responsable vis-à-vis de l’environnement peuvent utiliser la technologie blockchain pour prouver la qualité de leurs produits et améliorer leur image de marque, mais aussi imposer une qualité supérieure à leurs produits.

« Dans l’industrie alimentaire, il existe d’innombrables exemples de rappels d’aliments », déclare Gil Perez.

« Disposer d’une traçabilité des produits basée sur une blockchain devrait aider les consommateurs, les entreprises et les régulateurs à agir rapidement et à contenir  les rappels d’aliments de manière plus efficace. »

Ainsi, la blockchain amène la gestion de la chaîne d’approvisionnement alimentaire et les étiquettes de produits à un niveau supérieur. Au lieu de ne voir que l’étiquette, les clients peuvent aller plus loin et découvrir plus de détails.

Mais le feront-ils vraiment ? Pas forcément, mais une transparence accrue obligera les fabricants à adhérer à des méthodes de fabrication éthiques et légales.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close