Echanges Internationaux

La Corée du Sud prévoit d’utiliser la Blockchain pour retracer du boeuf dans la chaîne d’approvisionnement

La blockchain ne cesse de nous surprendre, tout cela grâce aux applications innovantes qui font chaque jour la une des journaux. Autre développement récent, le gouvernement sud-coréen a proposé un plan d’utilisation de la technologie de la blockchain pour le traçage du bœuf, comme l’a révélé l’agence Yonhap News le 20 novembre.

Ils ont révélé que le gouvernement sud-coréen tente de fournir plus de détails aux consommateurs concernant la chaîne d’approvisionnement alimentaire.

Un programme pilote basé sur la technologie de la blockchain a été lancé conjointement par le Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales et le Ministère des sciences et des technologies. La mise à l’essai du programme est prévue en décembre, et le programme sera officiellement lancé en janvier 2019.

Les ministères sud-coréens prévoient d’utiliser la technologie du registre distribué pour  » suivre du bœuf tout au long de la chaîne d’approvisionnement afin de fournir aux consommateurs des informations sur l’origine de leurs aliments « .

Selon l’article rendu public par l’agence de presse :

« La nouvelle plate-forme utilise la technologie de la blockchain pour stocker les informations et les certificats connexes dans le registre distribué pour améliorer l’efficacité et la crédibilité. »

Le système actuel utilise du papier pour enregistrer les informations relatives à des aspects tels que l’abattage, l’emballage et autres, mais l’ensemble du processus prend du temps et est souvent exposé aux erreurs et aux risques liés aux faux certificats.

Il convient de mentionner ici que le projet pilote de traçabilité de la viande de bœuf basé sur la blockchain n’est que l’une des initiatives du gouvernement sud-coréen. Le gouvernement a annoncé qu’il avait alloué 4,4 milliards de dollars dans le budget de 2019 pour l’intelligence artificielle, les grandes données et la blockchain.

La Blockchain et la chaîne d’approvisionnement

L’utilisation de la technologie de la blockchain dans l’approvisionnement alimentaire est en plein essor. De même, dans le même domaine, un organisme britannique de surveillance de la sécurité alimentaire a annoncé début juillet qu’il avait récemment achevé avec succès un essai pilote de la technologie de la blockchain pour l’inspection de la viande dans une chaîne logistique.

Toujours dans la chaîne d’approvisionnement, le groupe CBH, l’un des plus importants exportateurs de céréales d’Australie, s’est associé à une startup locale pour suivre les expéditions avec la Blockchain, cette fois si, c’était l’avoine, cette fois-ci de l’avoine. Le mois dernier, les quatre plus grandes entreprises agricoles du monde, communément appelées ABCD, Archer Daniels Midland Co., Bunge Ltd, Cargill Inc. et Louis Dreyfus Co. ont fait des plans pour utiliser la blockchain et l’intelligence artificielle pour rendre le commerce du grain plus transparent.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close