Echanges Internationaux

Singapore Power Group Lance un Marché Alimenté par la Blockchain pour le Commerce de L’énergie Renouvelable

Le groupe énergétique singapourien, Singapore Power Group, vient de lancer une marketplace pour les certificats d’énergie renouvelable (CER) alimentée par la blockchain.

Selon le communiqué de presse du groupe, cette initiative permettra aux organisations locales et internationales d’atteindre plus efficacement les objectifs de développement durable. Ils ont également annoncé que City Developments Limited et DBS Bank étaient parmi les premiers acheteurs des CER.

Le marché a été lancée Lundi au forum des entreprises énergitiques de l’ANASE. Ils espèrent que l’efficacité et la traçabilité fournies par une plateforme alimentée par la blockchain permettront une intégration plus intense de diverses sources d’énergie renouvelables sur le réseau électrique.

Lorsqu’une entité achète des CERs, de l’énergie renouvelable est ensuite générée pour leur compte par les producteurs. Les acheteurs d’énergie sont automatiquement jumelés aux vendeurs disponibles, ce qui permettra de répondre aux conditions de l’offre et de la demande tout en permettant aux participants d’atteindre leurs objectifs de durabilité fixés.

Samuel Tan, le responsable des services numériques de Singapore Power, a déclaré lors du forum:

«Grâce à la technologie de la blockchain, nous permettons aux entreprises d’échanger des certificats d’énergie renouvelable de manière pratique, transparente et sécurisée, ce qui les aide à réaliser des opérations commerciales plus écologiques et à atteindre leurs objectifs de durabilité.»

Singapore Power appartient entièrement à Temasek, l’un des fonds d’investissement souverain de Singapour. Le groupe est composé de plusieurs sociétés différentes d’électricité et de gaz qui fournissaient auparavant de manière indépendante de l’électricité, du gaz et des services de distribution à la population de Singapour. Ils ont été achetés et transformés en un seul groupe par Temasek en 1995.

Le groupe est maintenant l’un des leaders de son genre en Asie et dans le Pacifique, avec des opérations en Australie, en plus de Singapour et de la Chine. Ils se considèrent comme à la pointe de la numérisation et, pour cette raison, la société s’engage pleinement dans des solutions basées sur la blockchain et l’intelligence artificielle.

Des développements similaires ne se produisent pas seulement à Singapour. En septembre, nous avons couvert la création d’une plateforme d’échange d’énergie renouvelable entre homologues dans un quartier de Bangkok. Plus récemment, la Commission des services publics du Nevada a annoncé au début du mois qu’elle envisageait d’utiliser la blockchain pour son système de suivi des crédits d’énergie.

Mark Townsend

Canadien de souche, Mark Townsend y a étudié la Littérature et l'Histoire. Mark est à la fois trader de crypto-monnaie et passionné de la technologie blockchain. Il s'intéresse aussi à la politique locale et internationale. Il aime voyager et écrire des articles.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close