Technologie

L’IA et la blockchain : Comment améliorer l’expérience utilisateur tout en garantissant la confidentialité des données ?

L’intelligence artificielle peut améliorer l’expérience utilisateur de nombreuses manières, mais les algorithmes reposent sur des données personnelles. Une combinaison de AI et de Blockchain pourrait permettre la personnalisation tout en garantissant leurs propres données privées.

Vous avez manqué le premier article de la série AI & Blockchain? Découvrez comment ces deux technologies sont les acteurs clés de la 4ème révolution industrielle ici !

Pour la plupart d’entre nous, l’intelligence artificielle (« IA ») est encore un concept un peu abstrait même si cette technologie joue déjà un rôle important dans nos vies au quotidien sans même que l’on s’en rende compte.

Les géants de la technologie tels que Alphabet, Apple, Facebook et Microsoft ont tous beaucoup investi dans l’IA et ont déployé des fonctionnalités innovantes qui exploitent cette technologie.

Nous avons depuis longtemps dépassé le stade où l’AI était une idée futuriste de chercheurs dans une tour d’ivoire. Aujourd’hui, cette technologie a permis de mettre en place des solutions pratiques. 

Dans un contexte plus subtil, nous traitons également avec l’IA quand il s’agit de commerce électronique ou avec de simples services de sites Web, tels que les chatbots.

L’intelligence artificielle atteint de hauts niveaux de personnalisation en rassemblant et en analysant les données des utilisateurs.

Selon Gartner, d’ici à 2020, 85% des interactions entre les clients et les commerçants auront lieu sans que l’humain ne soit directement impliqué. Les assistants virtuels et les chatbots assurent l’essentiel de la communication, ce qui réduira considérablement les effectifs et les coûts en ressources humaines des détaillants.

Aujourd’hui, l’AI permet de nous conseiller sur les principaux portails de commerce électronique. Par exemple: l’algorithme de filtrage collaboratif d’Amazon fournit un contenu sur mesure sur la page d’accueil, ce qui a augmenté les ventes de l’entreprise de 29%.

L’IA utilise les données de navigation des clients, leur historique de recherche ou encore leurs données de localisation pour adapter les recommandations, puis les transmettre directement au client via différents canaux. Ce processus ne fonctionne pas sans toutes ces données, la protection du droit des utilisateurs est donc un réel enjeu et un défi majeur.

L’AI permet la personnalisation, la blockchain garantit la confidentialité

Les entreprises peuvent utiliser les données recueillies et analysées par l’intelligence artificielle pour améliorer l’expérience utilisateur, quelle que soit l’application. 

Des interfaces utilisateur plus personnalisées, une communication plus directe, des produits personnalisés et de meilleurs résultats des moteurs de recherche sont dans l’intérêt des utilisateurs.

Mais au cours de ce processus, les utilisateurs ne veulent pas renoncer à leur vie privée et pourraient ne pas être obligé de le faire. En effet, la blockchain pourrait être la technologie permettant à la fois une expérience utilisateur unique et une confidentialité maximale des données

Cette technologie pourrait compléter les moteurs de recherche basés sur l’AI pour protéger les données des utilisateurs tout en garantissant des résultats de recherche optimaux. Un système assez similaire à Google, mais dans ce cas, l’utilisateur posséderait et contrôlerait ses données.

De plus, la blockchain pourrait également protéger les détaillants de la non-conformité et des amendes qui en résultent. 

Dans l’Union européenne, par exemple, les lois sur la protection des données interdisent aux détaillants d’envoyer des courriels marketing ou de passer des appels à froid aux clients sans leur consentement préalable, même si l’IA fait ça de façon automatique 

Les services basés sur une blockchain peuvent enregistrer les clients lors de la signature de formulaires de consentement en ligne et stocker ces données sur la blockchain.

Les détaillants peuvent ensuite extraire ces données lorsqu’il s’agit d’un procès. Un excellent exemple d’application basée sur la blockchain et l’IA qui fonctionne en total synergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close