Santé

Un grand hôpital sud-coréen conservera des données médicales sur la blockchain

L'hôpital Myongji et BICube prévoient héberger une plate-forme de services médicaux basée sur la blockchain

L’un des plus grands hôpitaux de la Corée du Sud abritera bientôt une plateforme de services médicaux basée sur la blockchain. L’hôpital Myongji, situé à Goyang, en Corée du Sud, a noué un partenariat avec une société de technologie locale appelée BICube, une plate-forme de machine learning chargée de mener à bien le projet.

L’hôpital a fait appel à l’expertise de la société de technologie pour créer un système d’échange d’informations sur la santé, ou «un nuage hybride combinant un nuage public et un nuage privé».

L’utilisation de la blockchain permettra à l’hôpital de conserver des dossiers médicaux en toute sécurité lors du processus d’échange d’informations médicales via le cloud, selon des responsables de l’hôpital. Pour aller encore plus loin, ils ont l’intention de fournir des informations sur les patients par le biais d’une blockchain inter-hospitalière, après accord du patient sur la divulgation de leurs histoires médicales personnels.

L’utilisation d’une blockchain décentralisée pour stocker les informations des patients bénéficiera probablement aux patients et aux médecins en temps de crise. En cas d’urgence médicale, il serait idéal pour les médecins et les infirmières d’avoir immédiatement accès aux informations vitales dont ils ont besoin au sujet de l’histoire médicale du patient. L’hôpital et l’entrepreneur espèrent que d’autres institutions médicales s’engageront à cela.

Selon le communiqué conjoint, les deux parties envisagent de commercialiser le service d’ici 2019.

Corée du Sud et Blockchain

La Corée du Sud a déjà montré son intérêt pour la technologie. Une société de biotechnologie a commencé à utiliser la blockchain pour créer un écosystème génomique de Big Data. En septembre, l’Agence Coréenne de l’Internet et de la Sécurité et le Ministère de la Science et des ICT ont annoncé des projets communs visant à investir 9 millions de dollars dans la mise en œuvre de solutions basées sur la blockchain dans les secteurs public et privé.

Allant encore plus loin, le gouvernement coréen a annoncé plus tôt ce mois-ci qu’il se préparait à consacrer 35 millions de dollars de son budget 2019 au développement de l’innovation dans la technologie de la blockchain. Cela représente trois fois plus de fonds alloués que l’an dernier.

Avec les autorités ayant une attitude positive envers le développement de la blockchain, l’hôpital Myongji et la décision de BICube de créer un réseau d’information sur les services médicaux basé sur la blockchain placent les deux parties au centre de la création de tels systèmes en Corée du Sud.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close