Santé

La Blockchain et les soins de santé: Les « pour » et les « contre »

La technologie de la blockchain pourrait révolutionner la manière dont les informations médicales sont stockées et enregistrées, offrant aux médecins un accès rapide et plus complet aux informations médicales des patients en temps réel. Cependant, l’introduction de la blockchain dans l’industrie n’est pas sans danger, car la protection de la confidentialité des informations médicales par des tiers et des initiés de l’industrie devrait être une préoccupation primordiale.

L’utilisation de la blockchain dans le secteur des soins de santé est un avantage majeur en ce sens que les antécédents médicaux d’une personne entière pourraient être stockés dans la blockchain et rendus immédiatement accessibles aux médecins en cas de crise. Le principal inconvénient est que la disponibilité des informations médicales privées des personnes destinées aux professionnels du secteur pourrait encourager les atteintes à la vie privée par les initiés, qui sont déjà à la hausse.

Pour: La Blockchain pourrait rendre les dossiers médicaux plus accessibles aux médecins en cas d’urgence

Nos antécédents médicaux, dont les antécédents pourraient potentiellement contenir des informations vitales et qui peuvent sauver des vies, sont des éléments complexes qui sont souvent disséminés dans les bureaux de différents prestataires de soins de santé et organisations, parfois basés dans différents fournisseurs de soins.

La majorité de vos antécédents médicaux peuvent être conservés dans un dossier organisé par votre médecin de famille ; Toutefois, si vous avez déménagé, changé de cabinet médical ou rendu visite à des spécialistes de la santé tout au long de votre vie, cela signifie que des pièces essentielles peuvent être dispersées et donc ne plus être immédiatement accessibles en cas de besoin. Certaines de vos informations les plus récentes peuvent même être stockées dans un appareil surveillant votre santé.

Une tenue de registres désorganisée ou inefficace n’est pas propre à l’industrie des soins de santé. Pour cette raison, la technologie blockchain est adoptée dans de plus en plus de secteurs afin d’accélérer les temps de transaction et de conserver des enregistrements d’informations plus fiables et plus sûrs. La technologie de la blockchain peut alors fournir un enregistrement décentralisé et transparent des transactions sur un réseau donné.

La blockchain est devenue un sujet très discuté et parfois controversé dans le domaine de la santé. Les antécédents médicaux des patients pourraient être consignés dans un grand livre, ce qui ferait toute la différence pour les médecins à la recherche des antécédents médicaux complets du patient en temps réel, surtout dans un état d’urgence.

Contre: Un accès facile aux dossiers médicaux pourrait encourager les atteintes à la vie privée des patients.

Malgré les avantages que la technologie blockchain pourrait apporter à la tenue des dossiers dans le secteur de la santé, l’idée est controversée en raison de la fine frontière entre un accès approprié et inapproprié des données médicales du patient. Aux États-Unis, les atteintes à la vie privée dans les soins de santé se produisent à un rythme effrayant. Alors que la technologie des chaînes de blocs devrait normalement servir à renforcer la sécurité des données, 40% des violations dans le secteur des données médicales  proviendraient apparemment d’acteurs internes. Cela signifie que des niveaux plus élevés d’accessibilité générés par la technologie blockchain pourraient engrenger des taux plus élevés d’atteintes à la vie privée.

D’un autre côté, lorsque le médecin peut réellement connaître les médicaments d’un patient, il faudrait que ce dernier ait facilement accès à une version complète des antécédents médicaux du patient.

La solution réside dans une extrême prudence lors du développement de la technologie de blockchain à utiliser et lors de la délégation de l’accès aux professionnels et aux patients. La technologie de la blockchain a un avenir prometteur dans le secteur, mais elle ne devrait pas être immédiatement introduite sur une large base à travers les organisations et fournisseurs. Cette technologie devrait être progressivement intégré à des consultations avec des responsables de la santé, des prestataires de services, des ONG et avec la promesse d’une réglementation responsable et rigoureuse.

Article similaire:

Stratis (STRAT) effectue un partenariat avec UK Meds

Mark Townsend

Canadien de souche, Mark Townsend y a étudié la Littérature et l'Histoire. Mark est à la fois trader de crypto-monnaie et passionné de la technologie blockchain. Il s'intéresse aussi à la politique locale et internationale. Il aime voyager et écrire des articles.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close