Business

Les millionnaires chinois en crypto investissent dans l’immobilier à l’étranger avec leurs Bitcoins

Les premiers acheteurs de Bitcoin et de diverses autres crypto-monnaies ont assisté à une augmentation exponentielle de la valeur de leurs actifs. Certains des premiers millionnaires de la crypto-monnaie tirent pleinement parti de cette incroyable opportunité et utilisent leurs crypto-monnaies pour acheter de l’immobilier aux États-Unis.

Plusieurs pionniers suivent le même itinéraire. Selon un rapport , un boucher, connu sous le nom de Guo Hongcai, a adopté le Bitcoin dès ses débuts. Au fil du temps, il est devenu l’un des millionnaires crypto et a diversifié son investissement en utilisant ses gains cryptographiques dans le secteur immobilier international.

En effet, Hongcai a vendu ses 500 BTC aux États-Unis en avril et a acheté un manoir de 100 000 mètres carrés à Los Gatos, situé à 90 minutes de route de San Francisco, en Californie. En outre, il est également un fier propriétaire de la société Rolls-Royce, à laquelle il a acheté des parts, toujours grâce à ses BTC.

Hongcai a affirmé qu’il était très facile de vendre des Bitcoins aux États-Unis et que tout le monde peut pratiquement tout acheter avec les revenus générés des BTC.

Le Hub des Crypto-monnaies

Semblables à Hongcai, il existe de nombreux autres crypto-millionnaires chinois qui vendent leurs Bitcoins soit pour acheter directement une propriété, soit pour les convertir en devises étrangères. Cela est devenu plus flagrant après que le gouvernement chinois a commencé à réprimer les activités cryptographiques dans tout le pays.

Natalia Karayaneva, PDG de Propy, une entreprise dans l’immobilier acceptant les crypto-monnaies, a admis qu’il y avait une recrudescence du secteur alors que de plus en plus de personnes souhaitent acheter des propriétés avec leurs crypto-monnaies. Ceci est probablement dû au fait qu’il est devenu plus facile de retirer de l’argent du pays plutôt que de les placer dans un compte Bitcoin à Hong Kong.

Karayaneva a révélé que le Royaume-Uni et les États-Unis sont les lieux les plus prisés pour les investissements immobiliers. De plus, les crypto-millionnaires ne sont intéressés que par l’achat de propriétés situées à côté d’un bon campus universitaire, comme Stanford, par exemple.

La richesse en crypto est à la mode

Dekel, PDG de SetSchedule, a déclaré que divers amateurs de blockchain souhaitaient investir dans des biens immobiliers à l’étranger. Cela a suscité l’intérêt des vendeurs qui n’acceptaient pas encore les crypto-monnaies des acheteurs internationaux, à l’accepter à présent, sans hésiter.

De même, les sites en ligne comme Propy ont simplifié l’ensemble du processus. Ces portails sont en ligne avec différentes juridictions aident les investisseurs dans cette évasion fiscale via la crypto-monnaie.

Cependant, il serait faux de conclure que les personnes qui achètent des biens immobiliers à l’aide de cryptomonnaies sont uniquement basées en Chine. En fait, c’est plutôt une tendance de fond mondial. Récemment,  par exemple, des Européens ont utilisé leurs BTC pour acheter des appartements à l’Aston Crypto Plaza à Dubaï, un projet d’appartements de luxe supervisé par la baronne britannique Michelle Mone.

Quel que soit le pays et les personnes impliquées dans le crypto trading, une chose est sûre: la crypto-richesse va sans aucun doute avoir un impact considérable sur le marché immobilier international.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close