Business

La blockchain dans l’aviation : décollage imminent

De nombreux projets tirent profit de la technologie blockchain dans l’industrie de l’aviation. Du fait des exigences complexes de documentation liées au secteur, la gestion de la chaine logistique est le cas d’application le plus prometteur.

Aujourd’hui, l’aviation permet de relier le monde. Elle est devenue un maillon indispensable de la mondialisation, transportant les hommes d’affaires aux quatre coins du globe et réunissant les familles. Tous les jours, près de 100 000 vols transportent 2 millions de personnes à travers la planète.

Il s’agit d’un secteur qui connecte différentes industries, des fabricants de machines aux restaurants et aux plateformes de réservation. Il s’agit également d’une industrie où les erreurs peuvent avoir des répercussions dramatiques.

L’ère de la transformation numérique a permis à l’industrie aéronautique de développer des technologies répondant à ces problèmes. Une de ces technologies est la blockchain, qui s’est révélée hautement efficace pour une large gamme de secteurs dans l’aviation.

Selon l’Association internationale du transport aérien (IATA), la blockchain aura « un impact majeur sur le futur de l’aviation. » L’aviation commerciale est une sphère sophistiquée, où sont impliquées de nombreuses parties. Elle est également reliée à d’autres industries, telles que le tourisme ou la sphère militaire. Les acteurs collaborent souvent au sein d’une chaine de valeur complexe.

Les points forts de la blockchain étant plus de transparence et de partage de données, plusieurs cas d’applications sont envisageables dans l’aviation, le plus évident concernant la gestion de la chaine logistique.

Chaine logistique : une documentation fournie pour renforcer la sécurité

Les pièces de rechange d’un avion, en particulier les moteurs, représentent des liquidités. En cinq ans, 60% d’entre eux changent de propriétaire. Si certaines pièces ne sont pas bien maintenues et ne respectent pas les standards industriels, les conséquences peuvent être désastreuses, résultant dans la perte de vies humaines. C’est pourquoi, la documentation et les certifications sont si importantes.

Ainsi, les entreprises de transport sont tenues de garder une trace de l’historique des vols, afin que les pièces qui nécessitent d’être changées le soient rapidement. Paperasse et bureaucratie lourdes ont eu pour conséquence des couts trop élevés et un manque d’efficacité.

Le groupe aéronautique GE, spécialisé en solutions numériques, a lancé une initiative pour enregistrer et partager les données auprès d’un large consortium de partenaires de l’industrie, en utilisant la blockchain Ethereum. Le but est de garder la trace des pièces importantes du moteur durant tout leur cycle de vie. De cette manière, les différentes parties impliquées savent quand elles doivent être réparées et quand elles peuvent être réintégrées au circuit sans danger.

David Havera, le responsable blockchain du groupe GE, explique : « Quand on y pense, un évènement de qualité dans l’industrie aéronautique est catastrophique. Mener des recherches sur ses causes prend des mois de travail manuel. Apporter plus d’efficacité, de responsabilité et de visibilité dans la fabrication d’un moteur ne fera que renforcer la sécurité pour chacun d’entre nous ».

Le groupe GE approvisionne près de 60% de l’industrie aéronautique mondiale en réacteurs. Les inefficacités du système actuel sont couteuses. Le système de suivi de la chaine logistique, élaboré par la blockchain avec l’aide de Microsoft Azure, pourrait bien changer la donne.

Havera continue :

« Nous ne pouvons pas revendre ces pièces usagées sur le marché sans la documentation appropriée, ce qui induit une véritable crise de l’industrie en ce moment. Dans nos entrepôts au Texas, l’équivalent de dizaine de millions de dollars de stocks sont laissés à l’abandon, parce que ces vingt dernières années il n’existait pas de solution numérique pour mener la paperasse nécessaire à la revente de ces pièces sur le marché ».

Prêt pour le changement : de nombreux cas d’application

De nombreuses autres entreprises ont intégré la blockchain à des projets aéronautiques. Il existe de nombreux cas d’application : la tokenisation des points voyageurs, le suivi des bagages et marchandises, la simplification des documents douaniers, les paiements numériques, la gestion de l’identification des passagers et membres de l’équipage et autres petits contrats le long de la chaine de valeur.

Aeron a été développé pour renforcer la sécurité dans l’aviation. Il consigne les vols d’un pilote sur une blockchain afin d’améliorer la sécurité au moment du recrutement de pilotes privés. Ce projet est né en réaction à trois problèmes principaux rencontrés dans l’industrie : les pilotes qui prétendent avoir plus d’expérience qu’ils n’en ont actuellement, les heures de vols sous-comptabilisées par les compagnies aériennes et un manque de solutions collectives pour prévenir la modification du registre de données.

SITA FlightChain a collaboré avec de multiples compagnies et aéroports, afin de créer un grand registre commun partagé consignant les informations de vols, avec la participation des autorités déléguées.

L’expérimentation utilisait à la fois les technologies Ethereum et Hyperledger Fabric et traitait plus de deux millions de modifications de vols, en utilisant un arbitrage intelligent de données contradictoires. La preuve de concept (POC) incluait les aéroports de Heathrow, Miami et Genève, ainsi que la compagnie British Airways. La phase de test a pris fin en novembre 2017.

TravelChain a utilisé la blockchain pour partager des informations sur les services, incluant notes et commentaires. Cette initiative a pour but d’aider les entreprises à mieux connaitre leurs clients ainsi qu’à améliorer l’expérience de voyage. Les utilisateurs peuvent contrôler leurs données et choisir ceux qui peuvent y accéder.

TripBit est une monnaie numérique qui permet de faciliter les paiements dans l’industrie du voyage, incluant vols, hôtels et évènements. En utilisant la blockchain, les utilisateurs peuvent payer leurs vols ou réserver leur chambre via la plateforme de réservations en ligne, à l’aide des crypto-monnaies ou monnaies fiduciaires.

Il existe de nombreux autres exemples. Etant donné la taille et la complexité de l’industrie, et l’importance d’une documentation exacte et transparente, les applications blockchain sont pourvoyeurs d’une grande valeur ajoutée pour le secteur de l’aviation.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close