Business

Les sanctions américaines pourraient déclencher une adoption plus rapide des crypto-monnaies en Iran

Tandis que l’examen minutieux des États-Unis au Moyen-Orient s’intensifie, le président Trump et son gouvernement ont décidé de renforcer les sanctions contre l’Iran malgré les appels de l’Allemagne, de la Grande-Bretagne et de la France pour exempter les entreprises européennes, dont l’activité de restriction est liée au pays, des sanctions.

Donald Trump fait augmenter la pression

En se retirant de l’accord nucléaire iranien, le président américain controversé continue d’accroître la tension entre les deux pays.

« Alors que nous sortons de l’accord avec l’Iran, nous travaillerons avec nos alliés pour trouver une vraie solution complète et durable à la menace iranienne « , affirme l’annonce officielle du département d’État des États-Unis.  « Nous avons un intérêt commun avec nos alliés en Europe et dans le monde entier pour empêcher l’Iran de mettre au point un jour une arme nucléaire, pour mettre fin à ses activités terroristes à travers le monde et pour bloquer ses activités menaçantes à travers le Moyen-Orient et au-delà. Alors que nous construisons cet effort mondial, les sanctions entreront pleinement en vigueur et rappelleront au régime iranien l’isolement diplomatique et économique qui résulte de ses activités imprudentes et malveillantes. »

Les crypto-monnaies sont la solution pour contourner les sanctions

Mais habituellement, dans les impasses, les citoyens ont tendance à se comporter progressivement pour trouver des solutions aux problèmes auxquels ils sont confrontés.

Il semble que le gouvernement iranien se tourne vers les crypto-monnaies pour échapper aux sanctions qui affectent les transactions transfrontalières.

Le président de la Commission parlementaire des affaires économiques d’Iran (IPCEA), Mohammad Reza Pourebrahimi, a accordé un entretien au RBC russe, publié le 17 juillet, dans lequel il a révélé que la Banque centrale d’Iran a déjà commencé à collaborer avec les autorités russes pour échanger le système traditionnel SWIFT avec les crypto-monnaies.

« L’IPCEA a déjà obligé la Banque centrale d’Iran à commencer à élaborer des propositions pour l’utilisation de la crypto-monnaie », a déclaré M. Pourebrahimi. « Au cours des deux dernières années, l’utilisation de la crypto-monnaie est devenue une question importante. C’est l’une des bonnes façons de contourner l’utilisation du dollar, ainsi que le remplacement du système SWIFT. Si nous parvenons à promouvoir ce travail, nous serons les premiers pays à l’utiliser dans l’échange de marchandises » si nous parvenons à promouvoir ce travail, nous (l’Iran et la Russie) serons les premiers pays à utiliser la cryptomonnaie dans l’échange de marchandises », a-t-il expliqué.

Les hôtels ouvrent la voie

Par ailleurs, le post de Leo Weese sur Twitter a attiré l’attention de la communauté.

cryptocurrency-iran-tweet-sanctions-blockchainlandApparemment, son ami serait en train de réserver des hôtels en Iran qui exigent un dépôt, et ils étaient prêts à commencer à conduire des affaires en utilisant les cryptomonnaies. Weese a cité l’email de HotelsInIran : « Les paiements en cryptomonnaie peuvent sembler un peu étranges, mais les sanctions américaines sévères sur le système bancaire iranien nous ont laissé peu de choix », ont annoncé les hôtels qui ont commencé à accepter les Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH) et Bitcoin Cash (BCH) comme mode de paiement.

Dans son interview avec Cryptoslate, Weese a déclaré que le Bitcoin peut être adopté non pas parce qu’il est plus favorable aux utilisateurs de cartes de crédit et PayPal, mais parce qu’il est plus avantageux pour ceux qui n’ont pas accès à ces services financiers.

« Beaucoup de gens regardent encore les crypto- monnaies et disent : « Je n’utiliserai pas ça », » dit-il. « Mais déjà en 2018, les gens se retrouvent dans une situation où ils doivent les utiliser comme seule option de paiement, sinon ils ne pourront pas conclure leur transaction », a déclaré Weese, qui a partagé sa vision de l’adoption sur comment sera adopté le Bitcoin dans le futur.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close