Business

La startup media Civil échoue à lever 8 millions de dollars de fonds

Nous savons déjà à quel point la technologie blockchain est massive. Un nombre croissant de startups basées sur la technologie blockchain ouvrent leurs portes dans le monde. Si certaines d’entre elles connaissent un immense succès, il existe également des histoires tristes.

La dernière à avoir échouée est Civil, une startup basée à New York et créée dans le but d’utiliser la technologie blockchain pour améliorer le journalisme. Toutefois, la société n’est pas parvenue à atteindre son objectif prédéfini et remboursera les fonds acquis via l’initial coin offering (ICO).

Plus sur la levée de fonds

La société avait pour objectif de lever au minimum 8 millions de dollars, mais elle a échoué à atteindre ce but, comme l’a confirmé son PDG, Matthew Iles, via le blog de la société.

Celui-ci disait. « Nous avons suivi l’évolution de la vente des Tokens de Civil avec vous. Nous nous attendions à un résultat différent lorsque nous avons lancé cette levée de fonds, mais les circonstances ont changé. Nous avons tiré beaucoup de leçons de cette expérience et nous allons réfléchir à ce sujet dans les semaines à venir et partager nos conclusions avec notre communauté et le public. »

L’ICO a officiellement démarré le 18 septembre, après que la société eut reçu un investissement de 5 millions de dollars de Consensys, une startup de l’Ethereum.

La société s’était fixée pour objectif de lever entre 8 et 24 millions de dollars de fonds, mais n’a pu l’atteindre. Selon un porte-parole, les fonds seront remboursés au plus tard d’ici le 29 octobre. Toutefois, les participants peuvent également demander un remboursement immédiat des fonds en cas de besoin d’argent.

Le problème était visible

Bien que les chiffres exacts ne soient pas encore disponibles, les experts avaient prédit l’échec du projet, vu que Civil n’avait pu récolter que 1,34 million de dollars au 10 octobre, moins d’une semaine avant la date de clôture de cette levée de fonds.

Le billet de blog a mis en évidence cet échec. On pouvait y lire : « Les chiffres montreront clairement que nous ne sommes pas là où nous voulions être à ce stade de la vente lorsque nous avons commencé ».

Quel est le futur ?

Civil est affaiblie mais pas détruite. Selon des rumeurs, la société serait en contact avec plusieurs grandes agences de presse, notamment le Dow Jones, le New York Times et le Washington Post. Bien que cela n’ait pas eu beaucoup de répercussion, Civil a aussi fait parler d’elle dans la presse en raison de son accord avec Forbes pour la publication du contenu de Civil.

La société envisage de lancer dans les prochaines semaines une nouvelle levée de fonds, qui devrait être « très différente de la précédente ».

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close