Business

IBM lance ‘Blockchain World Wire’ – Un Réseau de Paiement Mondial

World Wire est le dernier-né de la panoplie de projets blockchain d'IBM

Le 18 mars 2019, IBM a annoncé le lancement de « Blockchain World Wire« , consolidant ainsi l’incursion croissante des entreprises technologiques dans la technologie blockchain. Contrairement à de nombreuses nouvelles entreprises de blockchain, IBM a des décennies d’expérience et une valeur de près de 200 milliards de dollars derrière elle.

IBM Blockchain World Wire est un réseau de paiement mondial en temps réel qui utilise des crypto-monnaies stables pour les transferts transfrontaliers. Selon IBM, le nouveau réseau soutient déjà Stellar Lumens, en plus d’une monnaie stable en dollar américain, développée grâce au partenariat d’IBM avec Stronghold.

Le réseau de paiements, comme d’autres projets blockchain similaires, vise à améliorer la rapidité et l’efficacité des paiements et des transferts entre différents pays, organisations et individus. Le réseau est surtout axé sur les banques et les institutions financières. Dans son communiqué de presse, IBM décrit World Wire comme « la première blockchain de ce type qui intègre la messagerie de paiement, ainsi que la compensation et le règlement sur un réseau unifié unique, tout en permettant aux participants de choisir de façon dynamique parmi un éventail d’actifs numériques pour le règlement. »

Marie Wieck, directrice générale chez IBM Blockchain, a expliqué:

“Nous avons créé un nouveau type de réseau de paiement conçu pour accélérer les transferts de fonds et transformer les paiements transfrontaliers afin de faciliter le mouvement des fonds dans les pays qui en ont le plus besoin. En créant un réseau au sein duquel les institutions financières soutiennent de multiples actifs numériques, nous espérons stimuler l’innovation et améliorer l’inclusion financière dans le monde entier. »

World Wire a déjà été utilisé dans 72 pays, avec 47 devises et pour 44 terminaux bancaires. « En attente des approbations réglementaires », six banques ont signé des lettres d’intention d’utiliser le réseau d’IBM afin de publier leur propre type de crypto-monnaie stable. Les banques participantes comprennent Banco Bradesco, Bank Busan et Rizal Commercial Banking Corporation (RCBC). Leur participation signifie que des crypto-monnaies stables de l’euro, de la roupie indonésienne, du peso philippin, du won coréen et du real brésilien vont rejoindre le réseau.

IBM – Fournisseur Principal de Blockchain pour Entreprises?


IBM lui-même dit avoir travaillé sur des projets, des réseaux et des applications de blockchain depuis 2016. L’entreprise a été l’un des premiers membres de la collaboration Hyperledger, visant à créer une technologie blockchain open source interprofessionnelle. IBM dispose déjà de sa propre plate-forme de blockchain dans les clouds pour permettre aux entreprises de créer et de gérer facilement leurs réseaux à l’aide de la technologie IBM.

Dans le cadre d’un autre partenariat de haut niveau, IBM s’est récemment associée avec CULedger, un consortium de coopératives de crédit. Ce consortium a comme but d’utiliser la technologie de la blockchain pour créer une meilleure piste de vérification au sein du secteur des caisses populaires d’une valeur de 1,7 billion de dollars. Il créerait un écosystème d’identité numérique pour les coopératives de crédit et ses membres, ce qui faciliterait la conformité réglementaire et les pratiques de connaissance du client (« Know-Your-Customer » – KYC).

IBM a également un partenariat avec la compagnie maritime Maersk. Ce partenariat a donné naissance à TradeLens, qui constitue la solution blockchain en matière d’expédition, améliorant l’efficacité au sein du commerce mondial. A partir d’août 2018, 94 organisations ont accepté de participer à TradeLens. Après un programme d’adoption précoce, TradeLens est devenu disponible sur le marché à la fin de 2018 et compte plus de 60 membres du réseau, dont huit autorités douanières.

Walmart et Dole ont adopté le Food Trust d’IBM, une plateforme destinée à la visibilité et la responsabilité de la chaîne d’approvisionnement. C’est encore un exemple de la proposition croissante d’IBM en termes de blockchain. Un qui est propulsé par la portée technologique déjà considérable d’IBM.
IBM n’est pas sans concurrents. Dans le domaine des paiements basés sur le principe de blockchain, Ripple espère également introduire les paiements transfrontaliers – basés sur ce même principe – dans le monde entier. Microsoft et Amazon Web Services font également progresser leurs plates-formes de blockchain pour entreprises en nuage.

Sans doute, IBM pourrait déjà dominer l’arène de la blockchain pour entreprises. Un rapport Deloitte de 2018 révèle que jusqu’à 95% des entreprises considèrent sérieusement la technologie blockchain. Bon nombre d’entre eux peuvent être attirés par des fournisseurs de technologie établis comme IBM et d’autres. Cela peut permettre aux géants de la technologie de s’infiltrer davantage dans ce nouveau secteur.

Il est inévitable et largement anticipé que des géants tels qu’IBM veuillent prendre de l’avance dans un nouvel espace technologique. Certains diront que cela pourrait éliminer les petites entreprises et les développeurs indépendants qui sont à l’origine de la technologie blockchain. Et que peut-être, les organisations extrêmement centralisées qui s’implantent dans le marché de la blockchain vont finalement à l’encontre de la philosophie originale de blockchain, qui est la décentralisation. D’un autre côté, pour que l’adoption de la blockchain devienne plus importante, il faut peut-être cette impulsion et l’influence des grandes entreprises pour propulser l’utilisation à grande échelle.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close